Nude : l’obsession

Nude,

Le nude c’est l’art d’habiller sa peau, de la sublimer. Ce type de maquillage permet d’avoir une vision de nous en mieux mais sans trop d’artifices, bien qu’il nécessite un long travail du teint ! Cependant un bon nude ne le sera vraiment que sur une jolie peau et passe donc par de bons soins, une bonne crème hydratante avant d’appliquer les produits de maquillage pour que notre peau soit rebondie, pleine de fraicheur et unifiée.

Je n’ai compris l’intérêt du maquillage « qui se voit » que très récemment et je reste fidèle à ma routine beauté basique quotidienne (dont je parle par ici ) qui consiste à unifier le teint, cacher les imperfections et mettre en valeur (un peu) mes yeux. J’ai commencé à me maquiller à 14 ans, ma maman (maman, si tu passes par ici) m’a offert mon premier mascara, un mascara Yves Rocher que j’ai bien du garder deux ou trois ans ! A cette époque ci j’ai pas mal expérimenté avec le maquillage en imitant les copines : ombre à paupière bleue, crayon khôl noir tout autour de l’oeil, fard à joue peu adapté… Maman (oui, encore) merci de m’avoir interdit de me décolorer les cheveux ! Un an après, suite à une poussée d’acné particulièrement monumentale, j’ai laissé tomber le maquillage voyant pour me concentrer sur le camouflage. Le fond de teint Clinique à fait son entrée dans ma vie et depuis j’ai plus ou moins gardé le même style de maquillage, assez simple et qui met en valeur sans trop modifier le visage, avec plutôt le but de camoufler les imperfections. C’est donc sans savoir de quoi il s’agissait que j’ai commencé à me maquiller à la « make up no make up ».

Le nude chez moi c’est une obsession; il suffit de jeter un oeil à mon Pinterest ! Que je paraisse la plus naturelle possible, en fait moi en mieux, sans trop d’artifices. Il faut cependant avouer que le nude nécessite parfois plus d’ingrédients, d’outils et de temps qu’un maquillage « traditionnel » ! Quant on sait que la moyenne des femmes n’utilise que 3 produits pour se maquiller je suis loin d’être naturelle mais même si j’aimerai avoir le courage de Coline pour me montrer sans rien sur la peau, il reste difficile pour moi de sortir sans avoir un peu amélioré mon teint.

Pour un teint nude les ingrédients maquillage essentiels me paraissent être : un fond de teint, un correcteur, une poudre, un bronzer, un blush, un enluminateur et de quoi habiller les sourcils. En effet tout le « truc » du nude est de ne pas avoir l’air trop plate ou pâle, il faut donc faire ressortir les volumes !

Avec une telle liste de produit on est loin du naturel que l’on a vu déferler ces derniers mois sur la toile : depuis Youtube aux blogs en passant par des magazines, des défilés et de plus en plus de célébrités qui s’affichent sans une once de maquillage, l’idée est de revenir à l’essentiel, que toute femme se sente belle et bien dans sa peau en réalisant les artifices qui dictent nos standard de beauté et qui sont impossible à atteindre sans photoshop et consorts !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s